S'inscrire à notre newsletter :



2008-2014 © Abras Stratégie


ELUS LOCAUX






Les élus locaux, leurs actions, leur rôle, leurs relations

Aujourd’hui, plusieurs défis majeurs ont des conséquences fondamentales sur le rôle et la mission des élus locaux. Dans le mode d’aménagement d’une part et dans l’élaboration des politiques de développement des territoires d’autre part.

Dans le mode d’aménagement :
  • - Le premier défi est celui de la mise en concurrence des territoires.
  • - Le deuxième défi est celui posé par la restructuration des services publics particulièrement dans les secteurs de la santé, de la poste et des transports ferroviaires.
  • - Le troisième défi est celui de la crise du politique, donc du système d’actions qui préside aux politiques publiques, notamment dans une démocratie.

Dans l’élaboration des politiques publiques dont la principale question pour les élus aujourd’hui se situe dans la notion même de l’intérêt général :

  • - A quel intérêt général en effet faut-il se référer ?
  • - Où se situent désormais les priorités ? Dans la croissance et la création d’emplois ou dans la protection de la nature, de la biodiversité, dans la lutte contre le changement climatique ?
  • - Faut-il continuer à définir l’intérêt général à l’échelle géographique de la nation, l’intérêt national, ou privilégier d’autres échelles et parler désormais d’intérêt général européen, planétaire ou local ?

Aujourd’hui le rôle des élus locaux est à la fois essentiel et complexe :

  • - Ils doivent incarner la vision de leurs concitoyens et leur donner un visage
  • - Ils doivent se faire les porte-parole et les relais vis-à-vis de l'opinion publique
  • - Les élus doivent enfin, mener la négociation. Cela suppose une capacité de négociation.

La réussite de l’action des élus ainsi définie s’articule autour :

  • - L’analyse des rapports de forces entre acteurs,
  • - L’analyse des alliances possibles (sur qui s’appuyer),
  • - L’analyse des représentations efficaces (comment se concilier les médias).

Les élus locaux ont un rôle absolument essentiel et sont à vrai dire irremplaçables :

  • - Ils impulsent et font exister dans la longueur le processus d'élaboration des projets.
  • - Ils en garantissent le fonctionnement et la transparence.

C’est au travers de cette analyse de l’action des élus qu’Abras Stratégie a choisi de s’inscrire et propose un accompagnement de proximité pour aider et accompagner chaque élu à :

  • - Porter les projets dans une stratégie pour le territoire,
  • - Animer la mobilisation des acteurs et conduire le changement,
  • - Mais aussi, décider et trancher, chacun au niveau géographique pour lequel il est légitime parce que précisément il en a été élu.
C’est l’esprit d’Abras Stratégie, pour l’année en cours vous trouverez ci-joint quelques éléments. Les ateliers ou conférences proposés le seront après avis d’un comité de pilotage composé d’élus locaux, de responsables associatifs et de chefs d’entreprises.


Présentation détaillée des actions menées pour les élus locaux

Les actions proposées par la société Abras Stratégie concernent deux problématiques : L’organisation administrative française et la mise en oeuvre d’un projet territorial.

Les objectifs poursuivis par toutes les actions présentées ci-dessous est de fournir aux élus un panorama exhaustif et complet du champ de compétences de la collectivité territoriale pour laquelle il en est le représentant.

La commune, le département, la région, les intercommunalités

Quelles compétences ?
Quel positionnement aujourd’hui au sein du paysage institutionnel ?

Les enjeux de la gestion locale

Que dit le législateur ?
A quelles évolutions doit-on se préparer ?

Le cadre juridique de la gestion territoriale (communale, départementale et régionale)

La gestion des emplois et des compétences.
Les différents modes de gestion des services.
La responsabilité juridique du Maire, du Président.
Les délégations aux adjoints, aux conseillers, aux agents.

Les modèles d’organisation des collectivités

Les évolutions, l’organisation de la participation, analyse des flux d’information en interne, en externe.
L’organisation des services.
L’organisation des commissions, le rôle des élus.

Finances et gestion publiques

Les budgets, les ressources et les dépenses obligatoires.
Les subventions, le principe de co-financement des dépenses publiques.

Citoyenneté – Les pratiques

La démocratie participative/représentative. Bilan
et perspectives
La participation citoyenne, les règles du jeu, le rôle de chacun.
L’évaluation de l’action publique, qui ? Comment ?
Les modes de communication.

Le développement durable

Diagnostiquer, mettre en oeuvre un projet de développement durable.
Exemple, méthodologie, cas pratique, analyse de l’impact, quantifié et qualifié. Intégration des données en terme de gestion financière sur le court, moyen et long terme.


Coût global de la formation :

Toutes nos propositions font l’objet d’aménagement et de devis préalable.



<<< RETOUR